Présentation

okkkk%20affiches%20autolouanges_page-000

L’autolouange c’est quoi ?

Aussi légère qu’un souffle, aussi simple que de compter jusqu’à 3, l’autolouange touche pourtant à l’essentiel : elle permet à chacun.e de retrouver sa dignité fondamentale.

Traversant le voile des apparences et des a priori, l’autolouange révèle au grand jour le «je» que je suis et,

par son expression libre et partagée, lui en redonne toute sa force et sa légitimité.

Comment est née l’autolouange ?

L’autolouange n’est pas « née »!

De tout temps et dans toutes cultures, cette pratique universelle de célébration de la vie est, et a toujours été, alors même que l’Occident l’a oubliée depuis des siècles.
Chaque époque voit se lever des êtres à l’écoute, révélant des outils dont la culture a besoin.
Marie Milis est l'un d'eux.
Par son intuition, elle a su redonner à l’autolouange toute sa place dans notre réalité contemporaine où
oser sa différence, sa vérité et sa pleine densité est devenu une nécessité criante au sein du monde actuel.
Par sa formation de mathématicienne, elle a opté pour une structure minimaliste.
Par sa culture, elle a synthétisé plusieurs approches dans la démarche d’autolouange.
Par son talent de chercheuse et de pédagogue, elle en a fait une ressource incontournable de reconnaissance de soi et d’expression partagée.

Pourquoi le mot autolouange ?

Le mot autolouange est le mot français choisi pour cette pratique collective contemporaine,

que chaque pays de tradition orale a nommé selon sa langue : Kasala chez les Lubas du Congo, Kivugo au
Rwanda, Ako au Bénin, Shingi Shuti dans la cordillère des Andes,...
En latin, laudare signifie : approuver sans restriction.
Avec l’autolouange, il s’agit bien de se retrouver au centre de soi et d’accueillir toutes ses facettes, ses
ombres et ses lumières, pour en révéler la mosaïque unique et singulière.