Un collectif de facilitatrices et de facilitateurs

L’Institut rassemble des facilitatrices et facilitateurs de professions différentes
qui mettent leurs compétences professionnelles et leurs singularités

au service de la facilitation de l’autolouange.

Marie Milis

marie milis web.jpg

J’ai retrouvé et donné à la pratique millénaire et universelle de l’autolouange,

chez nous disparue, une architecture contemporaine en trois consignes.

Sa grande simplicité a permis la restitution graduelle de cette pratique de salubrité individuelle et collective en occident. Aujourd’hui, j’ai à cœur de nourrir l’idéal collectif de l’Institut : fédérer les facilitateurs d’autolouange, chacun créatif dans sa singularité, en pôles collégiaux d’échanges et de créativité au service des voies explorées par chacun.e.
L’autolouange m’est devenue consubstantielle. Je la partage avec qui veut, en toutes circonstances.


 

Ophélie S..jpg


Je propose des ateliers d’autolouange auprès de jeunes décrocheurs scolaires

en Suisse et témoigne de mon expérience dans un livre traitant d’autolouange et

insertion : “Se proclamer pour exister”, paru en 2021 chez Chronique Sociale.

En parallèle, de par mon métier de responsable de projets dans le développement,

j’ai déroulé une approche tout terrain auprès de communautés rurales ou réfugiées en Bolivie, au Kenya, au Sud Soudan, en Angola, au Tchad et en Mauritanie.
 

Ophélie Schnoebelen

annex 15 photo Pascale Pierret.jpg


Je vis l’autolouange comme un chemin de réunification de l'être, au-delà de nos histoires, de nos blessures, de nos gloires et de nos errances : une voie de dépassement et de désidentification, une source joyeuse de liberté ! Dans ma pratique de psychothérapie, dans la région namuroise en Belgique, l’autolouange est un puissant tremplin pour révéler et enfin se reconnaître dans notre essence profonde bien au-delà de nos souffrances, nos pensées limitantes et parfois même des diagnostics enfermants… 

Pascale Pierret

Chantal Ngarambe 2021 TEST.jpg


Je propose au moins une fois par mois un brunch autolouange dans la métropole lilloise, moments de convivialité pendant lesquels la découverte et la pratique de l’autolouange sont précédées d’échanges autour d’un repas. Je suis tisseuse de liens, porte ouverte vers l'intériorité de mes convives qui repartent avec des étoiles dans les yeux.

Chantal Ngarambe

Françoise 2014.png


 
Amoureuse des grands espaces où la vie sauvage est perceptible, je déploie mes antennes pour capter les messages de Mère Nature, origine de toute célébration. Au cours de séjours individuels ou en groupe, à St Cirq Lapopie dans le Parc Régional du Quercy, j’invite chacun à sentir la terre sous ses pieds, à capter l’énergie des arbres, à écouter le chant de l’eau, à suivre les sentiers tracés par la faune sauvage et à plonger dans notre passé lointain d’homo sapiens dans la grotte de Pech Merle, haut lieu des premières célébrations sacrées dont l’autolouange est la continuité. 

Françoise Poupart

Marie Muyard.jpg


Les ateliers que j’anime, au Québec et en France, sont une invitation à retrouver sa souveraineté intérieure et à la manifester. Un fin tissage des traditions universelles que sont les contes de fées, l’autolouange et une palette de pratiques artistiques, constituent l'originalité et la puissance de cette approche : cette mosaïque de ressources est à même de réveiller sa réceptivité et son pouvoir créateur, afin de déployer dans le monde toute la promesse de soi-même.

Marie Muyard

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_8943.jpeg


Neuf dans la pratique et le partage de l’autolouange, pétri des influences nourrissantes de mes prédécesseurs, j’anime des ateliers-découvertes à Strasbourg où j'expérimente la mise en jeu du théâtre comme levier de la mise en Je par l’autolouange. Sur scène, le jeu est un coin fiché entre l’acteur et son personnage. Et dans cet espace, surgit un dialogue incessant nourri par les ressentis corporels et psychiques. Il s’agit alors de cueillir cette conversation intérieure par l’autolouange, pour révéler une parole trace du fondement de notre être.

Eric Bonabèze

Florence Cadot Site.jpg


Enseignante en classes préparatoires (Paris), c’est à travers l’autolouange et le collage que je propose à chaque étudiant de découvrir “le héros que je suis”, à endosser son habit de lumière et à découvrir sa part victorieuse face au défi de ses concours. Ses talents et ses raisons de vivre débusqués sont un véritable passeport pour tous ses futurs départs.
Mon expérience de maman d’enfants nés prématurés et de bénévole en soins palliatifs,

ne cesse de trouver, dans l'usage de l'autolouange, un levier inestimable pour renouveler

les forces vitales nécessaires dans la traversée d'expériences aussi extrêmes.

Florence Cadot

Frédérique Petit

Fre%CC%81de%CC%81rique%20PETIT_edited.pn

Psychanalyste symbolique, traductrice de rêve, formatrice en transformation humaine,

j’aime amener chacun à ce qu’il devienne témoin de son vécu, pour que rien de ce qui a été expérimenté ne soit vain ou honteux, mais une traversée qui pousse l’être à grandir. L’autolouange est un jeu d’écriture de soi à son âme, qui offre au monde qui l’on est dans l’instant, par le truchement ciselé de mots qui, enfin, peuvent se dire et s’entendre et ouvrir ainsi des voies nouvelles aux arpenteurs d’intériorité.

Clémentine Jolivet

Cl%C3%A9mentine%20Jolivet_edited.jpg

Metteure en scène de théâtre, j'utilise l'autolouange dans mon processus artistique et le propose aux artistes que j'accompagne dans leur propre création. Inspirée par l'art des griots, j'oeuvre aussi en tant qu'autolouangeuse publique, dans l'espace publique

(marché, festival, évènements) ou d'après photo via ma boîte aux lettres en ligne.

Enfin, j'anime des ateliers où l'autolouange puise son inspiration et trouve sa pleine expression dans le corps.

Anne-France Badoui

Anne-France%20B_edited.jpg

J'ai eu le bonheur de créer une pratique inédite que j'ai affinée au fil des ateliers d'animation, d'accompagnement et de formations. J'allie l'autolouange et l'archéographie, l'art du tracé et du sens des lettres de nos alphabets, ainsi que le collage et le mandala.

Cette pratique ludique et intuitive facilite la connaissance de soi et l'exploration de nos identités jusqu'aux sens de nos vies. C'est en langue française ou anglaise que je propose ces activités, disponibles en Champagne, en Bourgogne ou en région parisienne.